Exclusivité des Carnets d'Éric Stalner

Vente de planches originales des albums Ange-Marie, Flor de Luna T1, Ils étaient dix T1 et Voyageur Futur T1 et T2. Pour voir les planches, cliquez ici...

vendredi 25 février 2011

Ils étaient dix T3 (2011)


Fiche technique
Ils étaient dix T3 : Paris 1820 (2011)
Scénario et dessins d'Éric Stalner
Couleurs de Delf
54 pages couleurs
Éditions 12 bis
Dépôt légal : 03/2011
ISBN : 978-2-35648-211-2

Résumé
Jean-Baptiste Grassien, ancien médecin de la Grande Armée de Napoléon Ier, retrouve la France en 1820.
Ses sept années de captivité en Russie l'ont détruit. Voir tous ses compagnons mourir les uns après les autres n'a eu pour effet que d'exacerber son désir de vengeance : il veut détruire Morlaix de Guérigny. Mais son pays natal est lui aussi transformé. Napoléon est exilé à Sainte-Hélène, Louis XVIII règne. Les soldats de l'Empire sont dorénavant suspects. Jean-Baptiste, esseulé dans un Paris étranger, a besoin des siens. C'est tout naturellement qu'il retrouve donc des Bonapartistes rescapés des champs de bataille. Ces derniers ont choisi le vol comme moyen de subsistance : on ne veut plus d'eux dans cette société, cette société le paiera ! Mais Vidocq, le chef de la sûreté, ne partage pas leur conception de la reconnaissance...

Témoignage d'Éric Stalner
« En septembre 1812, Napoléon rentre victorieux dans Moscou. En novembre, il fuit. Arrivés à 600.000, les Français ne sont plus que 100.000 à repasser la frontière. Ils ont laissé un grand nombre de blessés à Moscou en se disant que les Russes s’en occuperaient. Mais les Russes les ont tous tués. L’histoire d'Ils étaient dix s’intéresse à un médecin militaire resté sur place car son meilleur ami – un officier lui aussi – est blessé et intransportable. Mais il doit aussi quitter la ville. Il part avec 12 hommes et une femme. Mais dans le groupe, quatre hommes sont en fait des salauds. Ils ont pris une fortune à l’ennemi et abandonnent les dix autres en pleine Russie, attachés aux arbres… Ils étaient dix raconte la survie de ces dix personnages dans le froid, la peur, les loups, les cosaques… À la fin, il n’en restera qu’un qui reviendra en France pour se venger. Mais lui va rester dix ans esclave. À l’époque, il arrivait que les Cosaques capturaient des Français et les vendaient comme esclaves chez les paysans. Mon personnage va être esclave avec deux autres types, jusqu’au moment où il pourra s’échapper… Au cours du premier épisode, les neuf soldats et une jeune fille russe sont abandonnés et essayent de s’en sortir. Dans le T2, les survivants essayent de s’en sortir et le héros devient esclave. Et dans le T3, il parvient à s’échapper et se venge. J’aime bien le personnage principal. J’ai des idées pour après si cela plait aux gens et si j’ai toujours envie. Cela se passerait en France… »
Propos recueillis par Manuel F. Picaud en septembre 2008



Revue de presse
BD75011, le Blog de Manuel F. Picaud
Krinein.com
PlaneteBD.com
Sceneario.com

4 commentaires:

fvidocq a dit…

Je note la présence de Vidocq dans cet album. j'espère qu'il n'a pas été trop maltraité et qu'on ne l'a pas fait passé encore pour un quasi mafiosi ou pour une flic ripoux.

fvidocq a dit…

Je note la présence de Vidocq dans cet album. j'espère qu'il n'a pas été trop maltraité et qu'on ne l'a pas encore fait passer pour un quasi mafioso ou pour un flic ripoux.
(Version corrigée de mon message précédent).

somville a dit…

J'ai adoré les T1 etT2. Féru d'histoire Napoléonniène j'ai dévoré cette histoire. J'apprécie particulièrement l'ambiance qui se dégage grâce au graphisme génial du dessin et de l'histoire en elle-même. Il serait vraiment dommage que cette trilogie se termine avec le T3. Svp Mr Stalner, transposer nous encore pendant cette période du règne et des batailles Napoléonniènes avec un autre héros peut-être.

Manuel F. Picaud a dit…

rassurez vous, cette série n'est pas terminée. Bien au contraire... puisque deux tomes sont programmés pour la fin de l'année et l'année prochaine ! ce n'est pas une bonne nouvelle ?
cordialement, Manue

Tous droits réservés © Éric Stalner Aventures

Images © Éric Stalner, ses coauteurs et éditeurs
Rédactionnel © Brieg F. Haslé et Manuel F. Picaud /
Éric Stalner Aventures
Reproduction interdite sans autorisation préalable : courriel
Les Carnets d’Éric Stalner sont la propriété de l’association Éric Stalner Aventures
Tous droits réservés © Éric Stalner Aventures / 2008-2012